Juin 02

Carlos, la passion plus fort que tout!

Interview in English

I meet Carlos in México DF thanks to my Mexican host and the interview takes place in a coffee in the business center next to the Pepsi center building.

Carlos, 37 years old, is photographer for 3 years but it’s not his initial formation.

He explains me, in a simple way, that he received a strict education and so, he did’nt really choose his first study.

En savoir plus »

Juin 01

Collaboration HAW pour DjaoDjin ou la magie des rencontres

 

 

 

 

 

 

Sébastien, CEO de DjaoDjin, avait témoigné précédemment de son parcours professionnel et de sa vision du bonheur au travail pour HAW. Notre rencontre en Avril était un bel échange et nous avons gardé contact par la suite.

Récemment, Sébastien m’a proposé d’écrire un post de conseils pour ses clients. Honorée d’une telle confiance, j’ai eu à cœur d’écrire un article de préparation mentale pour les futurs entrepreneurs.

Vous trouverez la version en anglais sur le blog de DjaoDjin avec bien d’autres conseils:

https://djaodjin.com/blog/mental-preparation-for-the-future-ceo.blog.html

Et pour les Français, voici le lien de la version originale postée sur mon site de conseils aux Organisations AP8:

http://www.ap8.fr/index/articles/preparationmentalepourfutursentrepreneurs

C’est cela aussi le bonheur au travail, la magie d’une rencontre!

Mai 31

Eric et le rêve australien

Je rencontre Éric par l’intermédiaire de Laurent expatrié à San Francisco. Je lui avais expliqué mon envie de passer par l’Australie pour étudier le bonheur au travail et Laurent m’a conseillé de joindre son ami Éric.

Comme je ne suis pas encore sûre de pouvoir aller en Australie, nous échangeons par Facebook et par mails. Éric a 26 ans et travaille en Australie depuis un an. Il pense y rester une deuxième année avant de voyager de nouveau.

Éric a d’abord passé un CAP Vente en alternance. Le commerce, il l’a dans la peau, par exemple il aimait déjà vendre des objets à ses amis plus jeune, il a donc décidé de s’orienter dans ce domaine.

Néanmoins, Éric a constaté que, malgré de nombreuses heures de travail et notamment les samedis et les périodes de soldes, les fêtes de Noël…cela ne lui permettait pas d’avoir une situation financière satisfaisante.

En savoir plus »

Mai 30

Monzerrat, une force de la nature

Je rencontre Monzerrat grâce à une amie commune. Monzerrat est Mexicaine et elle travaille et vit en France depuis 12 ans.

Lors de l’interview, Monzerrat vient de terminer une journée très stressante et elle me parle avec sincérité de ce qu’elle a vécu et de son manque de recul par rapport à la situation. Ce qui est intéressant, c’est que ce genre de choses peut arriver à tout le monde, et elle, a eu le recul nécessaire pour se rendre compte de son comportement et de rectifier le tir à temps par rapport à ses collègues.

Monzerrat aurait aimé être journaliste d’investigation mais a fait des études de mode et de design. Elle s’est aussi investie dans la politique étudiante pendant 5 ans. C’est une bonne communicante qui attire facilement les foules et elle était prédestinée à faire une carrière politique au Mexique. Les circonstances de la vie ont fait que Monzerrat a voulu découvrir autre chose.

En savoir plus »

Mai 27

Nicolas, le photographe au grand coeur

Je rencontre Nicolas lors des Invictus Games à Orlando. Je connaissais déjà Caroline et Denis les deux créateurs de Mil’Sport Mg, mais je n’avais pas encore rencontré le second photographe de l’équipe, Nicolas.

Une semaine partagée à vivre ces moments de compétition exceptionnels, à « courir » après les personnes à interviewer, à relever les défis (Nicolas parviendra à remettre un exemplaire du numéro un du Mag en mains propres au Prince Harry tout de même !), ça crée des liens.

J’ai donc découvert un photographe passionné au parcours surprenant. Nicolas me montrait ses créations lors des longues heures d’attente (de navette, de discours, de début de compétition, et bien d’autres) et je suis heureuse de vous faire découvrir sa vision du bonheur au travail.

En savoir plus »

Mai 26

Marie m’interviewe pour un mémoire détonant

Je rencontre Marie via Linkedin, décidément, ce réseau social professionnel m’aura réservé de belles rencontres !

Marie est étudiante en dernière année à l’ISCOM Lille et elle est âgée de 21 ans. Elle termine la rédaction de son mémoire sur la démocratisation de la Liberté et du Bonheur en entreprise et me propose de répondre à quelques questions en lien avec le thème du bonheur au travail, du management et des nouveaux modèles d’organisation.

Je sens Marie engagée, ayant la volonté que son mémoire ne soit pas qu’un alignement de mots et de concepts esthétiques, cela me donne envie de participer à son travail.

Voici comment elle m’aborde : J’ai la conviction forte que l’épanouissement de soi n’est pas que promesse marketing, il doit être légitime et pour cela, il faut changer les mentalités, à petites et grandes échelles (de l’entreprise, à la société). C’est pourquoi j’entame dès maintenant de nouvelles études, recherches et de nouveaux projets concrets cette année sur cette thématique. Je serais donc ravie d’échanger avec toutes les personnes qui désirent faire évoluer notre société vers plus de Bonheur au quotidien.

En savoir plus »

Mai 24

Salomé aux petits soins pour vous à Miami

Je rencontre Salomé à Miami par un contact du réseau de Français expatriés dont je vous ai déjà tant parlé !

Salomé a 25 ans et déborde d’énergie. Elle a un Master en Gestion de patrimoine et a créé son agence de gestion de biens, CS Global Management à Miami il y a 6 mois.
Ne vous trompez pas, cette française connaît bien le marché de Miami car elle y avait déjà vécu auparavant, était revenue en France pour finir ses études puis s’est réinstallée à Miami à la première occasion.
A présent, elle valide un degré d’études pour pouvoir s’occuper de bâtiments de plus de 10 logements et étendre son panel de possibilités pour ses clients.

Du stress, il y en a dans son métier car à Miami, personne n’est jamais à l’heure ! Elle attend les clients, les artisans…mieux vaut savoir gérer le temps et le stress: « Tu peux te permettre d’avoir 2 heures de retard à Miami ! ».

En savoir plus »

Mai 22

Mickaël ou la Technologie au service de l’Humain

Pur bonheur des « hasards » de la vie, j’invite Mickaël via LinkedIn et il accepte tout de suite d’échanger sur le thème du bonheur au travail par Skype, car il travaille en Suède et moi je suis à l’étape San Francisco.

 

Mickaël a 26 ans et il a déjà accompli tant de choses ! Sa passion est la technologie au service de l’homme, ce qui l’a mené à s’intéresser à l’informatique mais aussi aux sciences naturelles et sociales. C’est justement ce parcours inhabituel et sa curiosité pour des thèmes différents qui lui permettent de créer des concepts innovants et d’en mesurer l’impact humain.

Lors de cet échange, nous nous rejoignons sur cette idée que l’on travaille en suivant une idée, une passion, sans se demander si c’est la bonne voie… suivre son ressenti. De toute façon, lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre et bien souvent nous sommes surpris de cette nouvelle direction !

Mickaël a cette phrase si juste : « Si tu crées pour faire de l’argent, ça ne prend pas. ».

En savoir plus »

Mai 21

Les Invictus Games et mon arrivée au Mexique

Pendant une semaine, j’ai eu l’honneur d’accompagner l’équipe de Mil’Sport Mag, l’unique magazine au monde sur le sport militaire pour interviewer les sportifs et leurs familles sur les Invictus Games. 

Ce reportage fera l’objet du numéro 3 du magazine en Juillet en version papier et on line. Je ne peux donc réécrire ce que j’ai déjà écrit mais je peux vous parler de mon vécu sur place. 

Il est grisant de participer à un tel événement pour plusieurs raisons : 

En savoir plus »

Mai 20

Jordan ou la force de conviction

 

Je fais la connaissance de Jordan via LinkedIn et nous organisons un Skype pour échanger sur le thème du bonheur au travail.

Jordan a 25 ans et il travaille à La Réunion, notre première problématique est donc de trouver un créneau commun malgré les 11 heures de décalage horaire !

Alors pourquoi ce titre ? Parce que Jordan fait partie de ces gens qui portent leurs valeurs et qui, par la force de leur conviction et leur exemplarité, emportent l’adhésion de la majorité.

Passionné par les contacts humains, le contact facile, il se forme constamment sur les techniques de closing, les techniques relationnelles, la psychologie comportementale. Jordan a pour but de transformer ses collaborateurs en véritables ambassadeurs d’eux-mêmes.

En savoir plus »

Articles plus anciens «

« Articles plus récents